Avocats pour une adoption et compétents en matière de filiation

Vous rêvez depuis plusieurs années d’adopter un enfant et vous êtes sur le point de franchir le pas ? Ces procédures pouvant s’avérer particulièrement longues et difficiles : le cabinet d’avocats ALEXA est là pour vous soutenir et vous aider. De par notre grand savoir-faire dans le domaine du droit de la famille, nous intervenons à de nombreux niveaux pour vous accompagner et vous représenter.

Si vous souhaitez faire établir ou contester la filiation d’un enfant, n’hésitez pas à faire appel à nos services. Nous disposons de cabinets à Saint-Nazaire, Pontchâteau et Guérande, afin de répondre aux besoins du plus grand nombre.

Procédure d’adoption

Deux types d’adoptions sont possibles, qui diffèrent sur de nombreux points. Avec l’adoption plénière, les liens entre l’adopté et sa famille d’origine sont rompus. Les parents adoptifs détiennent exclusivement l’autorité parentale, et l’enfant adopté reçoit non seulement le nom de ses nouveaux parents, mais aussi la nationalité française si l’un d’eux est français. Ce type d’adoption est irrévocable.

Au contraire, l’adoption simple présente plus de souplesse. L’enfant adopté conserve en effet tous ses liens avec sa famille biologique, et a la possibilité de garder également son nom tout en ajoutant celui de ses parents adoptifs. Il hérite par ailleurs des deux familles, tant de sa famille d’origine que de sa famille adoptive. L’enfant ne devient pas automatiquement français par le biais de l’adoption.

Être reconnu comme parent

Faire valoir ses droits pour être reconnu comme parent n’est pas toujours chose aisée, en particulier pour le père dans le cadre de la filiation d’un enfant qui est né hors mariage. Il vous est possible de demander à ce que soit établie la filiation de votre enfant par le biais d’une action en recherche de paternité.

Nous vous accompagnons également si vous souhaitez contester judiciairement une filiation établie ou si la reconnaissance de paternité doit être annulée judiciairement. La présence d’un avocat en droit de la famille est en effet obligatoire pour ces procédures, qui relèvent du Tribunal de Grande Instance.